Prudence au coup de vent et aux vagues submersives

| France | Actualité  Vu 7758 fois
Article N°23489

Prudence au coup de vent et aux vagues submersives

L'ex tempête tropicale Sébastien vient momentanément réactiver le courant océanique en provoquant à partir de ce soir un coup de vent à tempête sur la façade ouest et dans le nord-ouest, s'accompagnant de phénomènes de submersion marine.

ANALYSE TECHNIQUE :

La tempête tropicale Sébastien née très au large des Antilles la semaine dernière, a donc accomplit sa course vers l'Europe tout en faisant sa transition extra-tropicale hier. Elle s'est confondue avec un autre système dépressionnaire qui aborde l'Irlande actuellement tout en insufflant de l'air chaud tropical à l'avant inhérent à ce type de dépression. 

On voit d'ailleurs sur l'animation des masses d'air, une langue douce à chaude couleur rouge/orangée qui concerne la France aujourd'hui en liaison avec l'ex tempête tropicale Sébastien. 

Ce matin, le front chaud de la perturbation concerne un axe allant de la Gironde à la Normandie en donnant de faibles pluies éparses. 



En soirée, un front froid assez virulent de nature convective abordera la façade atlantique avec une anomalie de tropopause fort prononcée. D'ailleurs l'on voit sur la carte de masses d'air au dessus, la grosse transition qui favorisera des fortes rafales de vent. 


Demain mercredi, l'on voit l'ex Sébastien qui viendra stationner vers la Cornouailles avec au sud un resserrement isobarique favorisant des rafales de vent au sein d'un ciel de traîne actif, le front froid s'évacuera du pays. 


CONSEQUENCES :

Un front chaud donne quelques pluies donc ce matin en se décalant vers l'est et est suivi cet après-midi par des averses dans le nord-ouest notamment qui précéderont un front froid actif en soirée.

Le front froid actif de nature convective donnera des pluies temporairement fortes sur l'ouest de la Nouvelle Aquitaine en remontant sur le centre-ouest. Ces pluies pourront s'accompagner de rafales de vent convectives jusqu'à 100 km/h environ, localement davantage sur les côtes (possiblement 110 à 120 km/h) et éventuellement d'un peu d'activité électrique. On ne peut pas exclure un phénomène tourbillonnaire isolé sur toute la zone littorale notamment entre Landes et Vendée. Ce front froid se décalera en cours de nuit prochaine vers l'est en perdant petit à petit de son activité. 

Une réactivation du front froid pourrait s'opérer demain matin tôt vers la vallée du Rhône et sur PACA en liaison avec un talweg de basses couches bien dessiné ou possiblement une petite dépression de surface. Les pluies localement orageuses seront passagères mais parfois fortes pouvant donner jusqu'à 40 mm. Rien à voir avec l'épisode méditerranéen vécu ce week-end mais problématique dans la mesure où les dégâts sont encore saillants et ça ne favorisera pas l'asséchement. Le front s'évacuera sur l'Italie vers la mi journée. 

Demain partout ailleurs à l'arrière du front froid, c'est un ciel de traîne qui s'installera surtout actif vers le nord-ouest avec des averses parfois orageuses et/ou gréligènes. 

Plus généralement la nuit prochaine et demain matin, les rafales de vent atteindront fréquemment les 100 km/h sur la façade atlantique et les côtes de la Manche (localement on pourrait atteindre les 110 km/h). Ce coup de vent n'aura rien d'exceptionnel mais s'accompagnera d'une forte houle en mer avec des vagues de près de 7 mètres entraînant une surcote d'environ 70 cm. Les phénomènes de submersion s'annoncent nombreux sur toute la côte atlantique jusqu'au nord Bretagne. Rappel : le coefficient de marée sera de 99.
Il sera par conséquent déconseillé de s'aventurer en mer ou sur la côte avec le risque de submersion marine.


Autre conséquence plus agréable de cette séquence, c'est que dans le secteur chaud aujourd'hui avec un air tropical, les températures par effet de foehn pourront atteindre les 19 à 21°C dans le sud-ouest et notamment près des contreforts pyrénéens. 


On notera aussi des débordements à pleine mer importants demain matin sur la confluence Garonne - Dordogne (conjonction du coefficient de marée de 99, de la surcote marine et de la crue de la Garonne).


 

Fabien DELACOUR

Lien :http://www.extrememeteo.fr

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant