Retour d'un flux océanique actif avec de nombreuses perturbations
| France | Actualité  Vu 3179 fois
Article N°22338

Retour d'un flux océanique actif avec de nombreuses perturbations

Après un mois de février très doux et souvent bien sec, le changement de temps est à l'oeuvre depuis jeudi avec le retour de perturbations pour l'instant assez faiblardes (malgré quelques orages jeudi dernier vers l'oise notamment). Dès ce soir et demain, le flux océanique d'ouest va monter d'un cran en terme d'activité. 

Tout d'abord à titre indicatif, voici une animation parlante du défilé de perturbations qui s'apprête à débouler sur nous, perturbations suivies de ciels de traîne actifs. L'on voit bien notamment la dépression Freya qui va venir impacter les Iles Britanniques et provoquer une dégradation sérieuse dès ce soir par le nord-ouest. 


Maintenant abordons la chronologie des événements, bien entendu plus on s'éloigne en échéance, plus la fiabilité baisse :



Le front chaud de la perturbation aborde en ce début d'après-midi le nord-ouest notamment la Bretagne avec de bonnes pluies. La dépression Freya aborde quant à elle l'Irlande.
A noter les rafales de vent qui atteignent d'ores et déjà les 100 km/h sur le Finistère, des pointes à 110 km/h sont possible sur les caps exposés.

Le front se décalera vers l'est durant l'après-midi, touchant aussi les Pays de la Loire et la Normandie. Les rafales de vent continueront à atteindre dans les terres fréquemment les 70 km/h, toujours possibilité de rafales plus sérieuses près des côtes (jusqu'à 100 km/h).

En fin d'après-midi et soirée, c'est le front froid de la perturbation qui fera parler de lui en rentrant par la Bretagne avec de bonnes pluies et se décalant vers l'est en cours de soirée et nuit prochaine tout en s'affaiblissant. Voyez sur l'animation à suivre, l'arrivée du ciel de traîne la nuit prochaine sur les côtes de la Manche avec la possibilité de lignes secondaires sous forme de grains orageux bien venteux. 

On notera le renforcement du vent à l'arrivée du front froid en fin d'après-midi avec des rafales possibles en son sein de 90 km/h y compris dans les terres. En cours de nuit prochaine sous les grains orageux touchant les côtes de la Manche, on ne peut pas exclure des rafales convectives de l'ordre de 90 à 100 km/h (très localement davantage sur les caps exposés - jusqu'à 130 km/h). Ces grains pourront s'accompagner de grésil, grêle, rafales convectives et également de phénomènes tourbillonnaires isolées. Des orages de masses d'air froid sont également possibles avec une activité électrique modérée.


Rappel de la prévision convective pour la nuit prochaine : https://extreme-meteo.tvlocale.fr/n31-france/article-risque-orageux-du-dimanche-3-mars-2019.html?id=22337



Demain matin tôt, prudence au renforcement du vent notamment du Morbihan à la Loire Atlantique et également vers la Vendée où des rafales près des côtes de l'ordre de 110 km/h paraissent probables (très localement davantage sur les caps exposés). 

Plus globalement demain en matinée, les lignes de grains parfois orageuses se succéderont du nord-ouest en centre-ouest en se décalant de plus en plus vers les régions centrales. Des rafales sous orages de l'ordre de 90 km/h sont à craindre, attention donc à des phénomènes venteux violents localisés avec un risque de phénomènes tourbillonnaires. Le front froid quant à lui, continuera sa route vers l'est en s'affaiblissant. 


Demain après-midi, les lignes de grains sont toujours attendues sur une bonne moitié nord avec parfois même la possibilité d'une ligne secondaire active circulant du sud de la Normandie à Centre Val de Loire en allant vers sud Ile de France, nord Bourgogne et Champagne Ardennes (la partie la plus active se situerait entre le sud de la Normandie et le Centre Val de Loire. On surveillera de possibles virulentes rafales de vent convectives de l'ordre de 90 à 100 km/h notamment sur les régions précitées. Le temps sera meilleur au nord de la Seine avec des averses plus rares.
Le front froid s'attardera sur les Alpes avec de bonnes chutes de neige au dessus de 1000 à 1200 mètres d'altitude.

Les averses s'espaceront ensuite demain soir sauf du nord-est au centre-est où elles demeureront nombreuses avec de la neige sur les reliefs au dessus de 800 à 900 mètres d'altitude. Le vent mollira un peu partout mais restant bien sensible. Globalement la journée de demain sera sous haute surveillance un peu partout à cause du vent, de possibles orages parfois également gréligènes. 

Dans la nuit de lundi à mardi, des averses parfois orageuses et/ou gréligènes reviendront sur les côtes de la Manche avec de bonnes rafales convectives possibles jusqu'à 80 km/h. Sur le reste du territoire, retour au calme.

Mardi, on sera entre deux systèmes perturbés avec une relative accalmie notamment au sud de la Loire où les éclaircies seront prédominantes sauf sur la bande centrale où quelques ondées ne sont pas à exclure. Au nord de Loire avec un peu d'air froid en altitude, la cumulification prendra donnant lieu à des averses s'accompagnant d'un peu de vent. Mais rien à voir avec les fortes averses de la veille.


Mercredi, un nouveau talweg dépressionnaire arrivera par l'Atlantique redressant le flux au sud-ouest sur le pays à l'avant si bien que la douceur s'imposera davantage que les jours précédents en toute région. Une perturbation arrivera par le nord-ouest en tout début de journée et se décalera graduellement vers l'est tout en gardant un axe sud-ouest/nord-est. Avec cette advection douce et humide en basses couches s'accompagnant d'un peu d'instabilité, il est possible que quelques orages d'intensité faible pré-frontaux d'air chaud éclatent en fin de journée à l'avant immédiat du front sur Nouvelle Aquitaine notamment l'ouest et le nord de la région. Cela reste cependant à préciser mais il existe certains ingrédients dont un peu d'instabilité, de l'air doux et humide et l'arrivée d'une bonne anomalie. 


Entre mercredi et jeudi, des pluies cévenoles sont attendues avec un léger flux de sud-est en basses couches, il pourrait tomber jusqu'à environ 70 mm. Jeudi, le front froid concernera l'est du pays mais également les régions méditerranéennes de la neige en montagne. Les pluies devraient rester faibles sur PACA. Etant donné l'échéance, cela demande des affinages. 

Vendredi, une accalmie devrait s'opérer au sein d'un ciel de traîne surtout actif sur la moitié nord avant l'arrivée probable de nouvelles perturbations à partir du week-end prochain mais toujours plus actives sur la moitié nord.






 

Fabien DELACOUR

Lien :http://www.extrememeteo.fr/

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant