Risque orageux du lundi 14 mai 2018
  •  MEDIA PARTICIPATIF
  • France
| France | Actualité  Vu 4342 fois
Article N°20314

Risque orageux du lundi 14 mai 2018

C'est un temps très médiocre qui continue de prédominer avec un retour d'est pluvieux qui concerne une bonne partie du territoire. De l'instabilité est attendue sur l'extrême sud-est, la Corse et en fin de journée sur le nord-est.

CONTEXTE SYNOPTIQUE :

Nous restons sous l'influence d'une goutte froide d'altitude qui s'est isolée sur l'extrême sud-est du pays. Cela nous met en flux de nord-est avec donc un retour d'est pluvieux très constitué qui donne beaucoup de pluies. En surface, le flux est davantage orienté au nord/nord-ouest avec des pressions qui tentent de remonter par l'ouest.
Une branche de jet orientée nord-est/sud-ouest circule et devient de plus en plus divergente au fil des heures sur le nord-est du pays en aval d'un forçage d'altitude qui arrivera en fin de journée. Ce dynamisme d'altitude surplombe des basses couches douces et humides par forte advection de THETAE 850 HPA. De l'instabilité potentielle convective se constitue sur le nord-est du pays notamment (jusqu'à environ 1000 j/kg et indice de soulèvement -2 à -3) et autorise des départs orageux. Cela permet une convection profonde en fin de journée avec des niveaux d'équilibre de 9 000 à 10 000 mètres pouvant autoriser des développements orageux localement conséquents. A noter également des convergences de vents en basses couches mal dessinées qui permettront des profils verticaux bien instables.
La présence de cisaillements aussi bien directionnels qu'en vitesse à la fois sur les tranches 0-6 km et 0-1 km; peuvent permettre très localement le développement dans le nord-est de supercellules. 
Pour l'extrême sud-est du pays, la convection sera moins profonde en général avec moins d'instabilité et un dynamisme en altitude ténu. 

CONSEQUENCES :

Dans l'extrême sud-est, des averses se déclenchent notamment à partir de la mi-journée et prennent fréquemment un caractère orageux. Des orages d'intensité faible à modérée sont possibles mais généralement sans caractère de sévérité. Les pluies orageuses seront par contre abondantes sur la façade occidentale de la Corse se bloquant contre le relief. On attend sur ce secteur des cumuls importants de l'ordre de 100 mm d'ici la nuit prochaine.
Que ce soit sur l'extrême sud-est et le littoral occidental corse, on ne peut pas exclure la formation de trombes marines pouvant venir s'échouer très près sur le rivage. 

Dans le nord-est à partir du milieu d'après-midi et surtout par le Bas Rhin et la Moselle en provenance de l'Allemagne, des orages multicellulaires d'intensité modéré éclateront pouvant donner de bons cumuls de pluie, de la grêle et plus localement des rafales de vent convectives. Plus localement, des orages supercellulaires pourraient se former en donnant de la grêle en quantité assez importante et des rafales descendantes localisées. En raison d'un environnement bien cisaillé, une tornade mésocyclonique n'est pas à exclure. Un phénomène fort apparait possible mais le risque est marginal et ne nécessitant pas de passer une zone à l'orange.

En soirée, un MCS pourrait se constituer et se décaler sur le sud de l'Ile de France et le nord de la Bourgogne donnant de bonnes pluies avec un caractère orageux diminuant. 

Fabien DELACOUR

Lien :http://www.extrememeteo.fr/

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant